Grandiose Assassin’s Creed

sectes, combat, violence, jeremy irons, video games, film, cinema, Assassin's Creed, Marion Cotillard, Michael Fassbender, cinéma, 3D, science fiction

En tant que journaliste, toutes les semaines, j’ai la chance d’être invitée à des projections presse. J’ai été tellement bluffée par le film Assassin’s Creed que j’ai décidé de vous en parler.

Sorti en 2007, Assassin’s Creed a plongé des millions d’adeptes de jeux vidéo au cœur des Croisades en imaginant un univers dans lequel la guerre entre les Assassins et les Templiers marque l’histoire de l’humanité.

sectes, combat, violence, jeremy irons, video games, film, cinema, Assassin's Creed, Marion Cotillard, Michael Fassbender, cinéma, 3D, science fiction

Assassins vs Templiers

La mystérieuse entreprise de biotechnologie Abstergo Industries y figure comme la façade des Templiers qui emprisonnent les Assassins et utilisent une machine baptisée l’Animus pour explorer leur mémoire génétique et mettre au jour les secrets de leurs ancêtres. Luttant contre l’Ordre des Templiers et leur soif de pouvoir, la Confrérie des Assassins combat pour protéger le libre-arbitre de l’humanité.

Un contexte historique

Ces deux sectes très puissantes, aux philosophies diamétralement opposées ont véritablement existé ce qui rend le film encore plus intéressant. Les Assassins sont inspirés des Nizanites, une communauté musulmane ayant pour chef une figure appelée le Vieux de la Montagne. Les Croisés, qui apparaissent dans le premier jeu Assassin’s Creed, considéraient ce clan comme particulièrement redoutable.

 sectes, combat, violence, jeremy irons, video games, film, cinema, Assassin's Creed, Marion Cotillard, Michael Fassbender, cinéma, 3D, science fiction

Callum Lynch : le descendant

Le film introduit un nouveau personnage : Callum Lynch, incarné par Michael Fassbender, plus sexy que jamais. 

 sectes, combat, violence, jeremy irons, video games, film, cinema, Assassin's Creed, Marion Cotillard, Michael Fassbender, cinéma, 3D, science fiction

Condamné à mort, Cal se voit offrir une seconde chance par les laboratoires Abstergo Industries. Il est alors forcé de prendre part au projet Animus mené par Sofia Rikkin. Incarnée par Marion Cotillard, extraordinaire en scientifique gothique, sensible et torturée.

 sectes, combat, violence, jeremy irons, video games, film, cinema, Assassin's Creed, Marion Cotillard, Michael Fassbender, cinéma, 3D, science fiction

Grâce à une technologie révolutionnaire qui libère la mémoire génétique contenue dans son ADN, Callum revit les souvenirs de son ancêtre Aguilar de Nerha. Il était membre de la société secrète des Assassins à l’époque de l’Inquisition espagnole.

Un film également fait pour les novices

Le producteur explique que « l’histoire que nous avons imaginée a été conçue de manière à ce qu’il ne soit pas nécessaire d’avoir joué au jeu vidéo Assassin’s Creed pour apprécier le film. »

Une mise en valeur de nos « origines « 

En découvrant la vérité sur ses ancêtres, le héros pose un nouveau regard sur son passé tourmenté. Il commence à comprendre et à accepter son rôle dans le monde. Dans ce film, des questions aussi fondamentales se posent. Le rapport entre l’Histoire et l’identité, la mémoire génétique et le fait que nos actions et nos choix peuvent se répercuter à travers les générations, sont largement explorés. Le thème du film est très actuel et réaliste. Il évoque le pouvoir, l’appartenance, les croyances et la foi… toutes ces choses qui poussent les hommes aux pires actes.

 sectes, combat, violence, jeremy irons, video games, film, cinema, Assassin's Creed, Marion Cotillard, Michael Fassbender, cinéma, 3D, science fiction

Des scènes d’actions à couper le souffle

Comme dans le jeu, sur grands écrans, les spectateurs seront plongés dans d’impressionnantes courses poursuites sur les toits, des combats à l’épée ou des corps à corps au plus près des combattants. L’équipe du film a fait appel aux meilleurs traceurs et cascadeurs. Et ainsi ne pas avoir recours systématiquement aux images de synthèses. Les scènes d’Assassin’s Creed ont été tournées dans les plus beaux endroits de la planète. Scène la plus forte du film : une chute libre de 38 m ! Faut le voir pour y croire…

 sectes, combat, violence, jeremy irons, video games, film, cinema, Assassin's Creed, Marion Cotillard, Michael Fassbender, cinéma, 3D, science fiction

Un film à voir en 3D (ou pas), pour plonger dans un nouveau monde et se prendre une grosse claque, tant il est puissant et réussi, dès le mercredi 21 décembre.

Laisser un commentaire

Please copy the string AvJU1Z to the field below: