Pourquoi les trentenaires ont du mal à trouver l’amour ?

renee-zellweger-dans-bridget-jones-baby-trentenaires-celibat-celibataires

Trouver l’amour et construire sa vie avec le partenaire idéal est le rêve de la plupart d’entre nous. Cette envie de vivre une relation passionnante et épanouissante est commune à la plupart des personnes. Certains parviennent à trouver chaussures à leur pied très tôt dans leur vie. Pour d’autres, il y a certaines difficultés. On a souvent l’impression que plus on avance dans la vie et plus les chances de trouver l’amour se font rare. Notamment quand on passe le cap de la trentaine. Les trentenaires célibataires se posent beaucoup trop de questions.

Vous voyez vos amies devenir mère, vous voyez les photos de mariage de ceux et celles qui étaient dans votre classe au lycée et vous avez du mal à vous sentir à l’aise avec votre célibat. Etre célibataire quand on a la trentaine n’est pourtant pas un problème en soi.

Comment réussir à surmonter cette peur de ne pas trouver l’amour ? Comment trouver quelqu’un quand on a la trentaine ? Et surtout comment ne pas laisser la dépendance affective ou l’idéalisation de l’autre prendre le dessus dans sa vie ?

Pourquoi la trentaine fait peur sentimentalement ?

La plupart des personnes voient le cap des 30 ans comme un changement radical dans leur vie et cela dans tous les domaines. Professionnellement on pense à éventuellement changer de carrière ou bien évoluer. Financièrement, on est censé être stable quelques années après la fin des études. Et cela s’applique également à la vie sentimentale.

Dans la société dans laquelle on vit, à 30 ans, on imagine déjà un couple solide, des projets de mariage et d’enfants. Il y a une pression qui est mise soit par la famille, soit par les médias voire même par les amis pour nous faire croire qu’il faut absolument être installé(e) dans une vie amoureuse.

Il y a aussi l’horloge biologique qui vous fait paniquer. Si les hommes eux peuvent procréer toute leur vie, ce n’est pas le cas des femmes. Malheureusement, après la trentaine la possibilité de fonder une famille se complique et peut pousser la gent féminine à vouloir se mettre en couple au plus vite. Quitte parfois à faire un choix par défaut.

Résultat, beaucoup de femmes, inconsciemment, se battent pour un homme qui ne leur correspond pas réellement et ne les rend pas heureuses. Ceci est dans l’espoir de fonder une famille.

Comment trouver l’amour pendant la trentaine ?

En réalité il faut oublier le côté 30, 35, 38 ans car cela revient à se fixer une deadline. Et donc le risque est de vouloir précipiter les choses. C’est un cercle vicieux. Vous l’alimentez vous-même en essayant d’aller trop vite pour cet homme sans véritablement le connaître. Paradoxalement, c’est aussi ce qui risque d’occasionner à terme une forte dépendance sentimentale.

La première des choses à faire est de ne pas vivre pour trouver un homme. Il faut avoir une vie quotidienne dans laquelle vous vous épanouissez. Au niveau social, professionnel, familial… vous devez déjà apprécier tous ces moments. L’objectif est de ne pas faire en sorte que votre bonheur dépende d’un homme.

Plus vous allez mettre du bonheur, de la nouveauté, du sourire dans votre vie plus vous allez augmenter vos chances d’attirer le bon. Ce sont ces moments que vous devez partager et dont vous devez parler. Il ne s’agit pas d’évoquer au bout de quelques semaines vos envies de construire quelque chose de fort à deux.

De plus, il est également important de ne pas perdre de temps avec des hommes qui, dès le départ, ne vous conviennent pas. Vous devez certes contrôler vos émotions mais cela ne veut pas dire ne pas être exigeante bien au contraire.

Il vous faut multiplier les rencontres, augmenter votre cercle social et vos activités. Pour faire un choix et ne pas choisir un partenaire par défaut c’est de cette manière que vous allez contrôler la situation. Et ainsi ne pas laisser vos émotions prendre le dessus, notamment la peur de ne trouver personne.

Lorsque vous aurez mis la main sur la perle rare n’oubliez pas de chouchouter votre moitié ! Pour celles qui n’ont pas encore trouvé, je vous oriente vers cet autre article de mon blogIl vous guidera afin de vous poser les bonnes questions pour trouver l’âme soeur.

2 Commentaires

  1. Lucas de Vilmorin dit : Répondre

    Alleluia vive la clamidya

    1. Ombeline dit : Répondre

      hahaahahaha !! Tu es passé par là ? tu veux peut-être nous en dire plus sur ton expérience 😉

Laisser un commentaire

Please copy the string Mhf4TZ to the field below: