Comment ai-je été amenée à jeûner ?

cailloux coeur ; jeûne ; les issambres

Il y a 4 ans lorsque je me suis inscrite à mon premier jeûne, j’étais loin d’imaginer à quel point cette expérience allait transformer ma vie. Que vous ayez ou non envie de jeûner, cet article a surtout pour objectif de vous expliquer comment le déclic « bien-être », vers un vie plus saine, a eu lieu dans ma tête. Je souhaite vous montrer que les choses se font pas à pas et qu’il faut souvent beaucoup de patience avant de retrouver un corps qui nous plaît ou une vie plus sereine. La plupart du temps, au début c’est une transformation physique que l’on vient chercher. Une fois que celle-ci s’enclenche il se peut que ce soit vers une mutation psychique et spirituelle que vous preniez route.

maillot jog ; thalasso Thalgo ; les Issambres ; jeûne
Une après-midi à la Thalasso Thalgo lors de mon jeûne de mars 2019

Pour beaucoup de jeûneurs, il y a un cri qui se fait vers d’autres nourritures, qui sont elles spirituelles. C’est ce qui m’est arrivé. Comme le dit si bien Romain Vicente dans son livre sur Je jeûne ! : « Le jeûne est un cri vers l’absolu vers d’autres formes d’aliments vers une nourriture spirituelle et bien d’autres choses encore ». C’est en tout cas ce qui m’est arrivée.

jeûne ; cahier de jeûne

On rembobine

A cette époque, j’étais journaliste politique pour une des émissions les plus célèbres et les plus « bankable » du PAF. C’était un rêve de jeunesse et une consécration pour la jeune journaliste que j’étais de pouvoir entrer dans ce que je prenais à l’époque pour le « saint des saints ». En intégrant l’émission en septembre 2015, j’avais prévu de dédier les 9 mois qui allaient suivre à mon travail. Mais comme bien souvent dans la vie, les choses ne se sont pas du tout passées comme prévues.

Quand ça ne va plus

Après plus de dix ans d’existence et d’autres détails, un nouveau présentateur et d’autres changements, les audiences ont déclinées. Divers stratagèmes ont été mis en place par les producteurs et rédacteurs en chefs pour essayer de reconquérir le cœur du public, mais il était déjà ailleurs. L’ambiance en interne était assez catastrophique. Dès le mois de novembre, des rumeurs circulaient disant que l’émission n’allait pas passer les vacances de Noël. Il y avait des pleurs réguliers dans la rédaction. En parallèle, nous avions de moins en moins de travail car la ligne éditoriale de l’émission changeait presque toutes les semaines. Toujours dans l’objectif de trouver de nouveaux concepts qui séduiraient le public…

Trouver un but

A la rentrée des vacances de Noël, l’émission ne s’est pas arrêtée et il a bien fallu que je rempile pour 6 mois tout en étant consciente que les choses n’allaient pas s’arranger. J’ai beau avoir tendance à être optimiste, à avoir une sacrée niaque (qualité qui fait que j’ai réussi à ne pas baisser les bras ni à me faire bouffer dans ce monde de requins que peut-être celui du journalisme), à me dire que « ça va aller »… mais il faut également savoir être réaliste ! Et là clairement, il n’y avait plus beaucoup d’espoir pour cette émission. Face à cette atmosphère morose, je me suis dit que si ce n’était pas sur le plan professionnel que les 6 prochains mois de cette année allaient être épanouissants, il fallait qu’ils le soient au moins sur le plan personnel. J’ai donc décidé de mettre en place des choses pour avoir une vie plus saine. La première de mes décisions a été d’arrêter de fumer. Et c’est à partir de là que tout a commencé !

De l’arrêt de la cigarette à la reprise du sport

J’avais 6 mois plus tôt été invitée à tester le concept Dynamo (dont je suis depuis devenue addicte), lors de l’ouverture de leur premier studio à Opéra. Ce premier cours d’indoor cycling avait été pour moi une véritable souffrance. Je n’avais absolument aucun souffle, j’ai eu le sentiment que j’allais m’évanouir pendant le cours et j’ai même vomi en sortant ! Tout ça en n’arrivant même pas à faire ¼ des postures et enchaînements du coach (je rigole en y repensant aujourd’hui ! j’étais vraiment au BDR !). Alors certes, quand on a pas un mode de vie très sain et qu’on a laissé le sport de côté depuis quelques années c’est normal de prendre cher à son premier cours de spinning. Mais quand même à ce point là, je me suis dit qu’à 27 ans ce n’était pas normal, voir inquiétant… (Oui, j’ai une petite tendance hypocondriaque !).

Dynamo
Dynamo – mars 2016

Pour résumer : ce qui m’avait particulièrement choquée lors de ce cours c’était mon manque de souffle que j’avais lié à la cigarette. Je fumais minimum 5 cigarettes par jour depuis mes 15 ans (avec de nombreuses périodes sur lesquelles je tablais plutôt sur 10-15).

Du coup me voilà avec mon challenge de janvier 2016 : l’arrêt de la cigarette. Je le tiens non pas sans difficulté. Je vous passe les réveils nocturnes, les pics d’irritabilité, les crises de toux… car ce n’est pas l’objet de ce papier.

Etant fière de moi et de mon arrêt, je décide de retourner chez Dynamo afin de tester mon « nouveau » souffle. Et bien, sans la cigarette, ça va mieux ! Au boulot, on a tous de moins en moins de choses à faire. J’ai plus de temps pour moi et je peux me permettre d’arriver plus tard le matin ou de partir plus tôt le soir. Du coup, je commence à aller régulièrement chez Dynamo : 2 fois par semaine dans un premier temps. La plupart du temps le soir, du coup il y a beaucoup moins de diner la semaine donc moins d’alcool et encore moins de tentation de cigarettes ! Conséquence : mon corps commence à changer et j’en suis bien contente ! Car j’ai oublié de vous préciser que j’avais pas mal grossi depuis mes 25 ans et que j’avais très envie de m’alléger de quelques kilos.

Les kilos accumulés

En parallèle de la télévision, j’ai toujours eu une activité de journaliste de presse écrite. Je suis depuis des années pigiste pour de nombreux magazines. A l’époque j’étais particulièrement spécialisée en « food ». Je testais tous les nouveaux restos de Paris et j’écrivais des articles dessus pour différents médias. Plutôt sympa ! Ce qui l’était moins, c’étaient les 7 kilos qui s’étaient accumulés durant les 2 dernières années. Du coup, en plus du sport je décide de revoir mon alimentation !

Bagdad café ; nevada ; arizona
Au mythique Bagdad Café qui jouxte la Route 66 dans le désert de Mojave en Californie. J’ai pris du poids et je me sens mal dans mon corps à cette période.

Une alimentation plus saine

Un peu par dégoût, par envie de changement aussi, j’ai commencé à énormément réduire ma consommation de viande à l’été 2015. C’est également à ce moment là et sur les conseils d’une amie qui m’avait dit que ça l’avait fait dégonfler, que j’ai eu la merveilleuse idée de supprimer le lactose de mon alimentation. J’avais des gros problèmes de digestion qui ont depuis en majorité disparus.

Los Angeles - février 2016
Los Angeles – février 2016

En février 2016, je ne supporte plus mon corps. Je pars une semaine à Los Angeles. Je découvre que l’alimentation vegan, le yoga et la spiritualité sont ancrés dans leur mode de vie. Au cours de ce voyage, je prends conscience qu’on peut se nourrir de manière saine et ligth tout en se faisant plaisir. A mon retour de Los Angeles, je ne pense plus que jus et quinoa. Adieu la viande ! J’amène tous les jours ma gamelle au bureau, me concoctant le soir pour le lendemain un déjeuner sain fait avec des produits frais. Je commence à faire mes courses dans des magasins bio comme BioCop, La Vie Claire, les Nouveaux Robinsons… je découvre une multitude d’aliments et de super-aliments dont je n’avais pas connaissance. Je scrute les moindres étiquettes voulant désormais avoir le contrôle sur ce que j’ingurgite. En parallèle de mes cours chez Dynamo, je trouve une salle de yoga pas loin du boulot à Boulogne à laquelle je me rends entre midi et deux, une fois par semaine. Un premier pas dans l’engrenage yoga, qui m’amènera plus tard sur un chemin spirituel. Mais pour l’heure il n’est pas question d’esprit, mais uniquement de physique et de bouger pour éliminer. Sur la balance, les kilos tombent et ma silhouette continue de changer. On commence à me le faire remarquer et à me complimenter.

cafe gratitude ; los angeles
En joie devant mon latte au lait de soja au Cafe Gratitude – février 2016
Le Cafe Gratitude, mon resto healthy préféré à Los Angeles

La découverte du jeûne

Plus je le découvrais, plus l’univers du bien-être me passionnait. Par plaisir, j’ai commencé à me documenter sur les bénéfices d’une vie « healthy » en regardant de nombreux reportages, en lisant des ouvrages, en achetant des magazines spécialisés… et forcément toutes ses recherches on finit par m’amener au jeûne.

Lors d’un voyage en Chine au début de l’année 2015, une fille m’avait parlé du jeûne et des bienfaits que ça avait eu sur sa mère. Je décide de reprendre contact avec elle afin de lui demander dans quel centre sa maman a été faire ses jeûnes. Elle me répond très rapidement et me donne les contacts de 2 centres différents. Mon choix se portera sur Re-Naissance celui qui est situé dans le Sud de La France et tenue par Danièle Mutelet. Le 23 mars 2016, je booke la première semaine de juillet. Plus vraiment possible de reculer… J’allais découvrir ce qui se cache derrière le verbe jeûner.

Tu es bien plus fort(e) que tu ne le crois

Juillet 2016 : je ressors de ce premier jeûne allégée de quelques kilos, ce qui n’était pas pour me déplaire à cette époque là mais surtout avec un immense sentiment de force et de confiance en moi. Si je suis capable de ne pas manger pendant une semaine sans souffrir et en retirant même du plaisir, alors c’est certain je suis capable de bien plus et je suis bien plus forte que ce que je crois.

jeûne
Randonnée lors de mon premier jeûne en juillet 2016

Jeûner 1 fois par an

Depuis j’y suis retournée chaque année ! Si un jour vous jeûnez, vous verrez on fait le point sur qui l’on est, ce qui a vraiment de l’importance et sur ce qui en fin de compte n’en a pas tant que ça. Et cela car on prend le temps de ralentir. On n’a pas vraiment le choix, c’est le corps qui ralentit pour nous. Ce ralentissement si rare de nos jours, dans nos vies où tout doit toujours aller plus vite, nous rappelle que le bonheur est toujours ici et maintenant et nous amène à des questions profondes et à se recentrer.

cap taillat ; k-way lululemon ; jeûne ; sud de la france ; ramatuelle
Photo prise lors d’une randonnée au Cap Taillat lors de mon jeûne en mars 2019

De la découverte physique à la découverte psychique

Il y a tellement de choses qui se passent lors d’un jeûne. Chacun de mes jeûnes a été unique. Ce qui rend à chaque fois l’aventure passionnante. Durant les 2 premiers j’étais plutôt dans une découverte physique : comment mon corps allait-il réagir face à un arrêt de nourriture ? Allais-je m’évanouir durant les randonnées ? Est-ce que j’allais perdre beaucoup de poids ? … Mais au delà du physique il y avait déjà quelque chose de mental puisque c’est lors de mon premier jeûne de 2016 que l’idée de ce blog a commencé à vraiment prendre forme. J’y pensais depuis que j’étais étudiante (du coup, à ce moment là ça faisait bien 6 ans que j’avais cette idée en tête), mais je n’osais pas. J’avais peur : du regard des autres, d’être décrédibilisée en tant que journaliste, ça me semblait trop compliqué et je ne savais pas par quel bout commencer…  oui il y avait beaucoup de peurs. Mais le jeûne permet de s’y confronter, de les surmonter tout en se recentrant et en revenant à soi et à ses fondamentaux. Des années de doute et seulement une semaine de jeûne pour que tout devienne clair dans ma tête. 2 mois plus tard le blog était créé.

jeûne ; jeûne et remise en forme ; danièle mutelet-miclot ; re-naissance ; jeûne les issambres ; sud de la france ; jeûne sude de la france ; saint-tropez
Lors d’une randonnée au cours de mon jeûne de mars 2019 avec la formidable Danièle Mutelet-Miclot, la fondatrice du centre de jeûne Re-Naissance.

Voici le lien vers le site internet du centre dans lequel je vais jeûner chaque année : www.jeune-remiseenforme.com

 

 

 

11 Commentaires

  1. Capucine dit : Répondre

    Inspirant, vraiment ! Et cela m’intrigue de plus en plus cette expérience de jeûne

    1. Ombeline dit : Répondre

      Merci beaucoup pour ton message Capucine. Je suis ravie que le jeûne t’intéresse et t’intrigue ! Peut-être un premier jeûne en 2019 ?

  2. Laure dit : Répondre

    C’est un beau témoignage, merci pour le partage. Mais au-delà ne penses tu pas qu’il a de l’orthorexie derrière tout ça ?

    1. Ombeline dit : Répondre

      Bonsoir Laure,

      Merci beaucoup pour ton message. Il peut y avoir des problèmes d’orthorexie si la personne qui vient jeûner a déjà des troubles du comportement alimentaire. Si il n’y a pas de troubles alimentaires avant un jeûne, il n’y a pas de raison qu’ils apparaissent. Il faut compter 2 ans pour changer ses habitudes alimentaires. Le jeûne est le bouton de démarrage pour une vie plus saine . Quand il se termine, le jeûneur est le seul à avoir les cartes en mains pour activer par la suite de bonnes habitudes.

      N’hésites pas si tu as d’autres questions.
      Belle soirée,
      Ombeline

  3. Merci dit : Répondre

    Très belle expérience !
    J’ai testé en 2017 et en ai tiré un grand bénéfice (plus de douleurs articulaires pendant 6 mois, quelques kilos éliminés et une pêche d’enfer ). A vos marques, prêts, partez . Bravo et merci pour ce bel article.
    Aurore

    1. Ombeline dit : Répondre

      Merci pour ce témoignage Aurore. Effectivement je ne l’ai pas souligné car ceux sont des problèmes qui ne sont pas encore de mon âge mais le jeûne est un excellent remède aux douleurs articulaires et l’arthrose.

  4. Noemie dit : Répondre

    Ça donne trop envie

    1. Ombeline dit : Répondre

      Le jeûne est magique !

  5. […] pouvoir détoxifiants. Les poires nettoient le foie des pesticines et des toxines. Etant sortie de mon jeûne la vieille, ce cours a raisonné très fort en […]

  6. […] point le jeûne m’a permis de me recentrer, si cela vous intéresse vous pouvez le retrouver : ici.   Si un jour vous en faites un vous verrez qu’on est dans un état de conscience modifié. Il […]

  7. […] Comme vous avez pu le voir sur certaines vieilles photos que j’ai publié dans l’article Comment ai-je été amenée à jeûner ? mon corps a beaucoup changé depuis 2016. Le jeûne, le sport et une alimentation équilibrés en […]

Laisser un commentaire

Please copy the string utmXJF to the field below: