Le changement 

Es Vedra ; Ibiza ; énergies

Le changement demande du courage. Bien souvent, c’est un processus qui ne se fait pas sans douleur, ni sans peur.

Pour ceux et celles qui ont le courage d’entendre qu’il y a quelque chose de plus fort que cette version actuelle d’eux-mêmes, le changement devient alors inhérent à leur chemin. Accepter qu’on peut marcher dans une autre direction que celle empruntée jusque là est une grande chance et la plus belle opportunité qu’on puisse s’accorder. 

Etre aligné 

Qui n’a jamais entendu cette petite voix quelque part en lui, lui murmurer que quelque chose n’allait plus ? Qu’un alignement n’était plus présent ? Voire même qu’en fin de compte, il n’avait peut-être jamais existé… Mais que par convenance, par culture, par croyance, pour faire plaisir (mais pas à soi), pour impressionner le monde, mais pas soi… et en fin de compte pour essayer de trouver un sens à une vie qui n’en a pas, on a dit oui, on a signé avec personne d’autre que soi-même, pour quelque chose qui n’est pas nous.

Accepter qu’on est obligé de changer si on veut pleinement se plaire

Et puis un jour, il n’y a plus d’excuses. On comprend qu’on n’a plus le choix. Il faut changer. Si on refuse une fois de plus d’écouter cette petite voix, on sait qu’on continuera à jouer un jeu qui n’est pas ou plus le nôtre. Et du coup, quelle sera la finalité de tout cela ? De mourir un jour en ayant jamais été vraiment soi… 

Prendre le risque de passer à côté de sa vie ? 

Par mimétisme ? Par habitude ? Par peur d’essayer autre chose qui nous rendra peut-être plus heureux ? Par peur de ne pas plaire à nos pairs ? C’est pourtant à nous-même que nous devons plaire avant tout. Car à la fin, c’est à nous et à personne d’autre que nous devrons rendre des comptes. Alors, ce que les autres peuvent bien penser, ça n’a plus aucune importance. 

Oser, le changement… 

Et lorsque c’est devenu une évidence, on trouve enfin le courage de se dire que ça ne va pas. Il y a un matin où on ose enfin emprunter un nouveau chemin. On ne sait pas vraiment où il nous mène, mais on est persuadé que ce sera vers quelque chose de plus lumineux. Quelque chose qui aura plus de sens. Plus on avancera sur ce chemin plus on s’allégera de cette version qui n‘est plus nous ou qui ne l’a jamais été. On y laissera des relations qui ne nous correspondent plus, des habitudes qui ne sont plus alignées avec cette nouvelle phase de croissance qui est une chance, certaines croyances pour les remplacer par d’autres plus simples mais plus belles…

Sur ce chemin il y aura des doutes, des cris et des larmes peut-être, sûrement… ce serait mentir que de se laisser croire que ce sera simple… Il n’y a pas de changement sans rupture, même mineure. Et lâcher ce qu’on a toujours été pour l’inconnu fait peur. La peur, notre fidèle compagnon de voyage dans la vie s’accroche à ce qui est connu par crainte de l’inconnu. 

Accepter de lâcher

Perdre quelque chose même si c’est pour le meilleur laisse place à un vide qui fait mal, car par habitude le cerveau humain a du mal à lâcher prise. Mais parfois, la douleur de ce qui est perdu est plus saine que la douleur de continuer à porter quelque chose qui est déjà de trop. Mais nous disposons en nous de la force pour surmonter toutes nos peurs. Plus on avancera sur ce chemin plus cela deviendra évident. 

Dire au revoir et accepter de couper avec ce qui était là auparavant c’est aussi dire bonjour à la nouveauté. Accepter de fermer certaines portes c’est se donner la chance d’en ouvrir d’autres donnant très probablement accès vers quelque chose de plus beau. Alors pour 2020, je vous souhaite le courage d’accepter le changement. De le laisser prendre toute la place dans votre vie. De le laisser remplir chacunes des cellules de votre organisme. Inspirer le, jusqu’à remplir le moindre recoin de vos poumons. Comme un air neuf qui va vous nettoyer, tout balayer sur son chemin pour faire éclore la plus belle version de vous-même. 

——————————————————

« A ceux qui osent rien n’est impossible » Matthew Gregory Lewis 

« Je pense que tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais. » Xavier Dolan 

« Tous les changements, même les plus souhaités ont leur mélancolie, car ce que nous quittons, c’est une partie de nous-mêmes ; il faut mourir à une vie pour entrer dans une autre. » Anatole France

1 Commentaire

  1. […] changement de décennie, c’est justement du changement que je nous ai souhaité (lien du texte : ici). Puisque mon anniversaire tombe un 17 janvier, trois semaines plus tard je me suis de nouveau […]

Laisser un commentaire

Please copy the string s9FNiN to the field below: