Rencontre avec Margaux Houze, thérapeute par l’hypnose

Margaux Houze ; thérapeute ; hypnose ; yoga kundalini ; paris ; genéve ; ombelinetips ; ombeline de Louvigny 3

Margaux était de mes élèves de yoga kundalini, c’est comme ça que nous nous sommes rencontrées. Très vite nous nous sommes rendues compte que nous avions de nombreux points communs. Une sensibilité très forte aux énergies et à la spiritualité, un passif d’anxiété et d’angoisse exacerbées, de grandes prises de consciences grâce au yoga, un parcours de reconversion professionnelle vers le bien-être assez similaire… et très naturellement nous sommes devenues amies.

J’ai testé des séances de soin par  l’hypnose avec elle durant le confinement. Via Zoom ou encore via des séances Instagram qu’elle a donné régulièrement sur le compte des Amazones Parisiennes. J’ai tout de suite était réceptive. Comme avec le yoga kundalini mon mental a immédiatement lâché prise. Je suis tombée dans un profond état de relaxation et de conscience modifiée. Si bien que j’ai décidé d’entamer une thérapie de plusieurs séances avec Margaux afin de venir travailler sur ma peur la plus profonde : l’abandon. Elle est liée à ma petite enfance. Je vous en ferai le débriefing dans quelques semaines. Mais maintenant je laisse la parole à Margaux afin qu’elle vous en dise plus sur l’hypnose et sur qui elle est.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Margaux, je vis entre Genève et Paris. J’exerce aujourd’hui le métier de thérapeute par l’hypnose.
D’origine parisienne, je suis toujours très attachée à Paris ou j’ai grandi et où j’ai gardé beaucoup d’attaches mais je suis tombée amoureuse de la Suisse il y a quelques années, de l’air du lac et des montagnes. En tant que hypersensible, j’ai beaucoup besoin de nature dans ma vie pour me ressourcer et je peux aller me balader seule de longues heures avec mon chien en montagne.
Sur le plan professionnel, j’ai travaillé dans les ressources humaines pendant 10 ans, dans des entreprises réputées, souvent internationales. J’ai licencié plus d’une centaine de personnes ces dernières années… Après une “légère” crise identitaire, qui m’a menée en Inde en retraite de yoga avec Les Amazones Parisiennes, j’ai quitté mon travail et je me suis réorientée vers le coaching PNL, et c’est là que j’ai découvert l’hypnose thérapeutique.
Je suis donc maintenant diplomée de l’IFHE, en coaching PNL et Hypnose Ericksonienne.

Quand et comment l’hypnose est-elle apparue dans ta vie ?

Jeune en tant que patiente, j’avais en effet des nausées liées au stress et très handicapantes au quotidien. L’anxiété exacerbée peut être difficile à vivre, car tout le monde n’est pas en mesure de la comprendre.
J’ai toujours été curieuse d’expérimenter toutes sortes de médecines alternatives et j’ai pratiqué toutes sortes de thérapie comme l’EMDR, l’acupuncture et la réflexologie, (….) et seule l’hypnose a fonctionné, en une seule séance!

La puissance de l’outil m’a alors impressionnée. Je ne souhaite pas discréditer les autres types de thérapies, toutes aussi efficaces, selon les personnes, selon les problématiques à résoudre. Cela peut dépendre aussi du contact avec le thérapeute lui-même. ​Si deux claustrophobes ressentent, dans un lieu clos, une terreur à peu près identique, la thérapie (le thérapeute) qui guérira Paul, n’est pas forcément celle (celui) qui aidera Jacques. Car, plus que le symptôme, l’essentiel réside dans ce que chacun veut y trouver.

Quelles sont les troubles qui peuvent être soignés par l’hypnose ?

L’avantage de l’hypnose, c’est que l’on travaille avec l’inconscient donc tout est à peu près possible à soigner si le patient est réceptif…
Problèmes d’anxiété, de confiance en soi, de poids, dépendances et addictions, de motivations, de blocages, troubles sexuels, … On vient aussi parfois me consulter pour se remettre d’un chagrin d’amour !

Les seules contre indications sont de ne pas traiter les patients avec des troubles de la personnalité profond.

En quoi l’hypnose t’aide-t-elle au jour le jour ?

Sur un plan personnel, j’ai appris à pratiquer l’auto hypnose. Donc dès qu’une situation ou un événement m’angoisse, je rentre en état hypnotique pour éliminer cette peur qui est en train de se créer, et qui n’existe que dans ma tête. Je l’ai pratiqué pendant le confinement pour mes petits grignotages compulsifs, et aussi pour lâcher prise sur des situations sur lesquelles je n’avais aucun pouvoir…

Les études scientifiques ont démontré à quel point le mental peut conditionner nos choix et nos attitudes pour donner forme à notre quotidien et à nos constructions de vie, ce qui sous entend que Coué, l’auteur de la fameuse méthode d’autosuggestion positive n’était pas loin de la vérité.

En tant que thérapeute, l’hypnose aide à libérer des blocages chez mes patients, je les vois évoluer à chaque séance, et cela me comble de bonheur, je pense qu’il y a aussi une petite part d’ego trip la dedans, de se dire “j’ai contribué à rendre la vie meilleure de quelqu’un”.

Considères-tu l’hypnose comme ta mission de vie ?

Ma mission de vie, ma vocation, mon dharma (la conscience du devoir à accomplir) qui est claire et définie depuis que je suis petite : celle d’accompagner les gens, de tirer le meilleur de chacun.
L’hypnose m’a clairement séduite, mais ce n’est que le début de mon équipement de thérapeute.

Margaux Houze ; thérapeute ; hypnose ; yoga kundalini ; paris ; genéve ; ombelinetips ; ombeline de Louvigny

Qui sont tes clients et que recherchent-ils ?

Ils sont un peu partout en Europe maintenant, et j’ai mon cabinet physique à Genève mais je pratique aussi énormément par vidéoconférence. Cela a été pour moi une révélation pendant ce confinement, il est tout aussi efficace d’accompagner les gens à distance. Cela peut même s’avérer encore plus efficace car certains patients lâchent plus facilement prise lorsqu’ils sont chez eux, dans leur “cocon”.

Ils sont plus en confiance et du coup, rentrent plus facilement en état modifié de conscience. Les sujets qui reviennent le plus sont le manque de confiance en soi, l’anxiété et le poids.

Depuis 2019 tu pratiques de manière très régulière le yoga Kundalini. Un point que nous avons en commun. Qu’est-ce que t’apporte ce yoga unique en son genre ?

Rien n’arrive au hasard.
Pour l’anecdote, je devais retrouver Caroline Nagel, fondatrice des Amazones Parisiennes pour prendre un café et elle m’a proposé à la place d’aller découvrir ton cours de yoga. Ce jour là a été une révélation pour moi, et a largement contribué à mon “éveil”.​ Dès le premier cours, j’ai ressenti cette énergie traverser mon corps, et j’ai senti un bien-être immense, une vibration et un rayonnement.
Ce yoga vient faire résonner beaucoup de choses en moi; ma spiritualité, ma sensibilité, ma Conscience, mon énergie… Je me connecte à une autre dimension de moi, à un calme profond et invincible, comme si cela venait ouvrir une porte secrète, vers une pièce lumineuse, accueillante et dans laquelle tout est possible.

Quel est le lien entre l’hypnose et le yoga kundalini ?

La première chose en commun est l’état de conscience modifiée dans lequel on rentre après quelques minutes de ces pratiques. Je suis au moins aussi facilement en transe dans l’un de tes cours de Kundalini qu’en auto-hypnose.
On peut constater dans les 2 pratiques également, une meilleure réponse au stress, plus de sérénité, un meilleur rapport aux autres et à soi-même, en équilibrant les émotions et en redonnant un mental clair ainsi que l’éveil de nos propres capacités, notamment par l’intermédiaire de ressources qui se manifestent.

On travaille dans ces 2 pratiques inconsciemment l’esprit pour développer son potentiel et atteindre un “meilleur soi”
Pour moi, aussi bien le Kundalini que l’hypnose contribuent à redonner la paix intérieure, augmentent l’énergie et encouragent au développement personnel.

Quelle est la place du yoga kundalini dans ta vie aujourd’hui ?

Le yoga kundalini fait partie intégrale de ma vie, depuis que je l’ai découvert l’hiver dernier. J’ai voulu faire découvrir cette pratique à tous les gens que j’aime depuis… Je pratique des cours complets 3 fois par semaine.
Et quotidiennement, je fais mon mantra, que je partage régulièrement avec mes amies pour qu’elles le pratiquent aussi!!! Je crois que j’ai initié une dizaine d’amies à Sat Kar Tar pour l’ouverture du chakra du coeur… J’en use et j’en abuse…

J’ai aussi pratiqué pendant 40 jours Ek ong kar, et en ce moment je fais Ardas Bhaee, la prière des miracles 🙂

T’es-tu toujours sentie alignée ?

Comme beaucoup de femmes, j’étais mal dans mon corps, dans ma peau, dans ma tête. Et j’ai longtemps cherché les clefs pour me sentir bien, j’ai essayé beaucoup de choses!!! Du chamanisme, (jusqu’à me retrouver nue dans une baignoire à répéter des phrases alors que la chaman me versait de l’eau sur le corps!!), à la cérémonie de Temazcal au Mexique, tout type de retraites, sophrologie, bain de gong, cercles de femme, fasciatherapie, acupuncture, naturopathie, et j’en passe!

Malgré tout cela, il me fallait toujours tester une nouvelle chose, avec cet espoir, d’un déclic.
Puis finalement, j’ai compris, ce que certains comprennent tout de suite dès leurs premières années de vie, puis que malheureusement d’autres ne comprennent jamais, ce déclic, cette clef du bonheur, elle était en moi depuis toujours.

Je recommanderai donc, plutôt que de chercher sans cesse le bonheur dans les circonstances extérieures, de combler le vide intérieur, agir sur nos circonstances intérieures. Apprendre à se suffire à soi-même, à s’aimer soi-même.

Quels sont tes tips pour te sentir bien dans ton corps et dans ta tête ?

Je recommanderai donc 3 piliers à pratiquer quotidiennement : la méditation, la gratitude et l’acte de donner !

La méditation, parce qu’elle permet de revenir au moment présent, en calmant le mental, source de stress et d’angoisse. Cela peut se faire en méditation transcendantale, avec 1 méditation kundalini, ou même en méditation pleine conscience mais MÉDITEZ! Elle rend plus heureux, nous éloigne des pensées incessantes, elle rend aussi plus intelligent en renforçant la mémoire et la concentration. Et dernier argument pas négligeable, elle ralentit le vieillissement de nos cellules!

La gratitude, il faut savoir que la pensée négative pèse plus lourd et voyage plus facilement que la pensée positive. Si l’on vous fait 6 compliments et 1 reproche, il y a plus de chances que vous vous souveniez mieux du reproche que des compliments. C’est ce pourquoi il faut apprendre à conditionner votre cerveau vers plus de positivité. En pratiquant quotidiennement, rituellement, la gratitude, c’est à dire en se disciplinant à formuler chaque jour des pensées relatives aux bonnes choses dans nos vies. On vient renforcer les réseaux neurologiques responsables de notre bonheur. Prenez un carnet et écrivez tous les jours ce qui vous a rendu heureux dans la journée, et soyez précis.

Donnez toujours plus que vous n’espérez recevoir, c’est peut-être la chose la plus importante car elle garantit virtuellement le bonheur. Si vous voulez faire marcher votre vie, commencez par donner. La plupart des gens ne pensent qu’à recevoir, et recevoir n’est pas difficile. Mais pour que les choses bougent, il faut donner. Vous pouvez demander indéfiniment au champ ce que vous désirez, cela ne vous mènera à rien. Pour que la terre porte ses fruits, il faut donner à la terre, nourrir la terre, et la vie est exactement pareille 🙂

Quel est ton mantra ?

SAT KAR TAR, pour ouvrir mon coeur
Option 1:
“ La route est longue, mais qu’elle est belle! “ , Gérard, mon père.
Option 2:
“ Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde. » Bouddha

Quelles sont tes sources d’inspirations ?

Dans des registres bien différents, et aussi bien pour leur travail que pour leur personnalité :

– Anthony Robbins pour le PNL, Freud pour ce qu’il apporté à l’hypnose contre vents et marées, Deepak Chopra pour ces méditations dont je raffole, Eckhart Tolle pour ses bouquins…

-Taryn Toomey, qui a créé The Class aux US et qui est probablement mon cours de sport préféré. J’encourage tous ceux qui ne la connaissent pas encore à télécharger son app!

Un ouvrage qui t’a marqué et que tu recommandes ?

Le petit Prince, de St Exupéry. je reprends souvent des métaphores tirés de ce bouquin en séances. Un livre à lire régulièrement tout au long de sa vie, car on le redécouvre sous un angle différent à chaque lecture!

Quels sont tes projets à venir ? ​Ouvrir un centre holistique, magique, unique, ou l’on pourrait imaginer venir faire de l’hypnose, du yoga kundalini, du breathwork, des voyages sonores, etc…une grande famille de super stars du bien-être,… je le visualise déjà… !

Comment faire pour booker une consultation avec toi ?

Les infos pratiques (tarifs…) ​Via mon instagram margauxhouze.therapeute ou sur mon site sur la rubrique contact.

Pour en savoir un peu plus sur l’hypnose et son mode de fonctionnement ou pour prendre rendez-vous avec Margaux rendez-vous sur son site internet : https://margauxhouze.therapeute.com et son compte Instagram @margauxhouze_therapeute

1 Commentaire

  1. […] et Margaux, coach PNL et hypnothérapeute http://www.margauxhouze.com (lire son interview : ici) vous invite à vivre une immersion magique et hors du temps, au sein du magnifique domaine des […]

Laisser un commentaire

Please copy the string 5fhYOF to the field below: