A la découverte du Tarot avec Marion Foucher

tarot ; tarologue ; cartomancienne ; cartomancie

Le tarot : à mes yeux c’est un outil d’accompagnement pour transformer sa vie. Il m’aide et me guide dans ma vie. A y voir plus clair sur les pistes que je peux potentiellement empruntée. Mais également à être plus indulgente avec moi-même et à voir les choses sous un autre angle.

A la fin de l’année 2021, j’ai véritablement eu un appel du tarot. Un message qui revenait quotidiennement dans ma tête me disant qu’il fallait que je me forme à cet outil. Et comme l’univers fait bien les choses, j’ai eu la chance de croiser au même moment sur mon chemin Marion, une tarologue hors pair, qui a eu la gentillesse de bien vouloir me former. Suite à cette formation j’ai eu envi d’interviewer Marion afin qu’elle m’en dise plus sur son parcours et sur le tarot.

Qui es-tu ? 

Je suis Marion, française vivant au Mexique. Je suis thérapeute et utilise les outils du tarot et des constellations familiales pour accompagner mes clients. 

Qu’est-ce que le tarot ? Quel est son rôle ?

Le tarot est un jeu de cartes, comme tout le monde le sait, mais il est aussi utilisé depuis des siècles comme outil divinatoire. Et il a évolué au 20e siècle, notamment grâce à Alejandro Jodorowsky, vers ce que l’on appelle aujourd’hui le tarot thérapeutique. C’est celui que je pratique. On ne lit pas le futur mais le présent de la personne. On va dénicher les éventuels blocages, qui empêchent d’aller vers son plein potentiel. Et on voit aussi les dynamiques en place vers le futur, toujours depuis la perspective de l’âme. C’est pourquoi parfois l’on ne comprend pas les phases difficiles que l’on traverse. Les chemins qu’emprunte l’âme pour son évolution sont mystérieux, souvent mouvementés, mais toujours justes.

marion foucher ; tarologue ; tarot ; Alejandro Jodorowsky

D’où vient le tarot ? 

Je ne suis pas spécialiste, mais il me semble qu’il est né au 15e siècle, et qu’il est devenu un outil de divination, ce qu’on appelle la cartomancie, au 17e ou 18e. Avant cela, il est dit qu’il était surtout utilisé en tant que jeu. L’approche thérapeutique d’aujourd’hui est plutôt appelée tarologie. 

Comment le tarot est-il entré dans ta vie ? 

Il est entré par la porte de l’intuition, un matin de juillet 2010 en me réveillant. J’avais cette idée claire et entêtante : « Aujourd’hui je vais acheter un jeu de tarot pour apprendre à tirer les cartes ». J’étais déjà très orientée vers le développement personnel et la vie spirituelle, mais honnêtement, personne dans mon entourage n’utilisait des outils ésotériques qui auraient pu expliquer cet attrait soudain. Je n’avais moi-même jamais reçu ni même assisté à une lecture de cartes. J’étais en vacances au bord de la mer, je suis donc allée vers la plus grande librairie que j’ai trouvée dans les alentours, et qui disposait de quelques ouvrages sur le tarot. J’ai choisi « La voie du tarot » de Jodorowsky, car à l’époque je faisais du théâtre et je connaissais l’artiste qu’il était. J’ai étudié minutieusement le livre pendant un mois, puis j’ai commencé à faire quelques tirages à des proches, pour découvrir alors que cet outil allait m’accompagner pour le reste de ma vie.

Qu’est-ce que le tarot t’a apporté et t’apporte au quotidien ? 

Déjà le livre « La voie de tarot », a été un vrai rite initiatique pour moi. Je me souviens d’un après-midi, après la lecture d’un chapitre, où je me promenait sur un chemin, avec la sensation de ne faire qu’une avec la nature, avec le vivant et où je pouvais percevoir toutes les énergies invisibles qui vibraient autour de moi. C’était le début d’une reconnexion aux perceptions de l’invisible et du divin, telles que je les ressentais enfant. 

Depuis, le tarot m’a permis d’ouvrir mes capacités de canalisation, pour recevoir des messages pour les personnes qui viennent me voir, pour pouvoir rentrer dans une communication authentique avec leur âme et les guider au mieux. Et à titre personnel, cela a annulé la frontière entre le monde terrestre et le monde invisible. Cela m’a fait comprendre beaucoup du sens de la vie, de l’existence humaine, me montrant à quel point une intelligence subtile et puissante nous relie tous à chaque instant. 

marion foucher ; tarologue ; tarot ; Alejandro Jodorowsky

Comment en es-tu venues à le pratiquer de manière pro ? 

J’ai pratiqué le tarot pendant quelques années de manière ponctuelle, et essentiellement pour les proches, qui ont commencé à m’envoyer leurs amis, leur offrant un tirage pour leurs anniversaires par exemple. Finalement je commençais à avoir pas mal de demandes et s’est posée la question de continuer à offrir mes services gracieusement ou de passer à une pratique plus professionnelle. En voyant ce que cela apportait de positif aux gens, je me suis dit qu’il serait bon de permettre à un plus grand nombre d’en bénéficier. Et c’est comme ça que je suis devenue un jour officiellement « tarologue ». Cela a été une des meilleures décisions de ma vie.

As-tu suivi une formation ? 

Je suis totalement autodidacte. J’ai eu une connexion immédiate avec l’outil, et cela semblait facile de lire les cartes et de me relier aux personnes en face de moi. Ensuite, comme on dit, c’est en forgeant qu’on devient forgeron. La pratique constante du tarot m’a permis d’acquérir une connaissance profonde des cartes. Les arcanes majeures sont devenues comme des ami.e.s que je connaitrais par coeur, tout en découvrant régulièrement de nouvelles facettes d’elles. Aujourd’hui, les cartes deviennent presque comme des mots, qui assemblés d’une façon ou d’une autre, créent une phrase unique adaptée à la personne qui vient me voir. Et puis viennent des images, des informations sur ce que la carte vient raconter à mon client. 

la voie du tarot jodorowsky ; marion foucher ; tarologue ; tarot ; Alejandro Jodorowsky

A quel moment de la vie peut-il être utile de se tourner vers le tarot? 

Grande question. Toujours 🙂 ? 

Je crois que le tarot est un excellent outil quand on a besoin de clarté, quand certaines situations ou dynamiques semblent incompréhensibles, quand on se sent perdu, quand on doute. Le tarot, c’est une guidance, donc j’ai envie de dire que dès que l’on sent un attrait, un appel, une curiosité, il faut y aller. Votre âme est sans doute déjà en train d’essayer de vous dire quelque chose. 

Qu’est-ce qu’une consultation de tarot apporte ?

Assurément, de la lumière, de la sécurité intérieure, une compréhension des mouvements de la vie que l’on traverse. Et puis souvent, une reconnexion directe à notre âme, à nos guides, au grand tout, qui sont parfois vécus comme de véritables soins énergétiques. 

Comment exerces-tu ? 

La grande partie de mes séances sont en ligne, puisque la majorité de mes clients sont en Europe. Comme tout ceci se passe au final au niveau vibratoire, la distance n’a aucun impact sur la qualité de la séance. Je consulte aussi en présenciel à Mexico, avec des personnes de toutes nationalités car je travaille en français, en espagnol et en anglais. 

Quelle est l’offre de tes accompagnements ? Comment les as-tu développés ? 

J’ai différentes formules. Cela va des simples questions posées au tarot, avec même des séances de 15 minutes pour une seule question pour les besoins urgents, à une guidance complète de presque 2h, le tarot de l’âme, qui est une lecture profonde et détaillée de l’être à cet instant, montrant les blocages et donnant des ressources pour avancer. J’ai crée ce tarot en m’inspirant de ce que Jodorowsky appelle le tarot du monde. Je l’ai peaufiné au fur et à mesure des années, et ça a été mon tirage emblématique pendant longtemps. Depuis j’ai aussi développé un tarot plus court sur les défis de l’année à venir, et un autre sur la mission de vie. Et j’en prépare actuellement un sur la thématique du lien à ce que j’appelle le grand tout, et à son unité et amour inconditionnel. 

Peux-tu nous raconter les transformations ou les prises de conscience les plus marquantes que certains de tes clients ont vécu lors ou après une consultation ? 

Il y a plein de manifestations différentes. J’ai eu une jeune femme qui suivait un cursus universitaire pour faire plaisir à ses parents, et qui après la séance s’est autorisée à suivre ses rêves, sans craindre le rejet de ses parents. Il y a des gens qui hésitent à quitter leur travail et qui comprennent après la séance que c’est le chemin évident de leur âme. Il y avait aussi ce jeune homme qui était bisexuel et qui n’osait pas se le dire. C’est apparu dans les cartes et cela lui a permis de se livrer, de mettre des mots sur son attirance, dans un espace bienveillant. Parfois on touche aussi à des traumas très profonds, et la personne comprend qu’il est temps d’aller mettre de la lumière sur ceux-ci.

Et puis il y a aussi toutes les merveilleuses expériences lorsqu’on a la chance de canaliser des guides spirituels, la source, ou même des ancêtres. Dans ces moments-là, j’ai souvent les yeux fermés pendant plusieurs minutes, laissant les messages passer par les mots et les images. Et quand je rouvre les yeux, c’est si beau de voir les visages transformés, illuminés, touchés au plus profonds d’eux-mêmes. Je me souviens de cette jeune femme en surpoids, qui se sentait inférieure aux autres à cause de son apparence. L’énergie divine qui était venue lui avaient donné un amour d’une telle force, un amour inconditionnel, que cela nous avait bouleversées toutes les deux. Elle était repartie en se sachant parfaite dans tout son être et aimée infiniment. Quel cadeau partagé !

constellation familiale marion foucher
Séance privé de constellation familiale

Tu proposes également des consultations de constellations familiales en privé ou en groupe. Peux-tu me parler de cet outil ? 

Les constellations familiales c’est THE outil pour travailler sur soi, sur des problématiques que l’on souhaite dépasser. Là où le tarot est une guidance, la constellation est une thérapie durant laquelle on se focalise sur un sujet précis à transformer ou libérer. Elle permet d’amener le client à se sentir à sa juste place, dans sa famille, dans sa vie, dans le monde. On peut consteller son rapport à sa famille, des schémas répétitifs dont on veut se débarrasser, des symptômes ou addictions, des blocages, et même des objectifs que l’on ne sait pas comment atteindre. C’est un outil d’une puissance remarquable qui est pour moi la manière la plus efficace de travailler sur soi.

Si quelqu’un souhaite faire appel à tes services comment entrer en contact avec toi ? Où exerces-tu ? 

L’idéal est de passer par mon site : www.blissing.me. On peut y trouver les différents services que je propose et réserver en ligne. Je suis aussi joignable par mon Instagram @bliss.sing.

Laisser un commentaire

Please copy the string lV9F08 to the field below: