Prise de conscience et fin de mon Yoga Kundalini Teacher Training

Ik Sarran Dhian - International School of Sacred Living ; kundalini ; teacher training ; yoga ; yoga kundalini training

Derrière cette porte (celle de l’Ik Sarran Dhian International School of Sacred Living), j’ai vécu l’expérience la plus transformatrice de ma vie. Tel un serpent je me suis libérée de plusieurs couches de peau. J’ai laissé derrière moi beaucoup de colère et j’ai ouvert mon cœur. J’ai clôturé un cycle, j’ai compris que l’autre était moi, qu’il y avait un passage à travers chaque obstacle et qu’en faisant confiance à l’univers le chemin se déroule tout seul devant toi.

RENAISSANCE : voici le mot qui vient clôturer ce Teacher Training de Yoga Kundalini Level 1. 

On rembobine 

Il y a 6 mois en partant suivre ce Teacher Training de yoga Kundalini je me doutais  bien que j’allais vivre quelque chose d’un peu à part. J’avais entendu parlé de la « puissance » et des changements inopérables d’un tel engagement envers cette pratique. Mais bon, bien que Kundalini, je me disais qu’il s’agissait tout de même « que » d’un training de « yoga ». A l’époque je ne pouvais pas me douter à quel point le mot « puissance » était ici employé à bon escient. Je venais surtout pour approfondir ma pratique. J’ai decouvert qu’elle amène à en apprendre beaucoup plus sur qui nous sommes. Et sur le chemin de la découverte du « soi », il faut s’attendre à quelques turbulences durant le voyage ✈️

Le changement 

J’ai dû faire face et accepter mon propre changement. Prendre conscience que j’avais activé une version de moi-même qui ne me correspondait pas, accepter de lui dire au revoir, la laisser derrière pour renaître dans un « moi » plus beau, plus doux. Un voyage qui a été un voyage semé d’embûches. Mais c’est uniquement en acceptant de sortir de sa zone de confort qu’on peut atteindre sa zone magique. Et je peux vous assurer qu’elle a été atteinte par tous les élèves de ma formation !

Se connecter à l’âme

Lors de cette dernière semaine avec les autres élèves de la formation, nous avons lors du feed back de fin de training partagé des choses qui viennent du plus profond de notre âme. Il n’y a pas de mots pour définir la puissance de ce moment. C’est un privilège de pouvoir vivre une telle chose. Particulièrement avec des gens, qui au début n’étaient que de parfaits inconnus, aux vies souvent radicalement opposées à la mienne. 

Ensemble, nous avons construit quelque chose de lumineux. Chaque séjour en teacher training a été comme une pause hors du monde réel. Une parenthèse hors du temps, où tout ce qui est dans la sphère inconsciente à l’état refoulé, ressort pour être décristalisé, sublimé. Nous avons libéré l’Energie de notre « Soi » qui était contenue dans nos refoulements. A chaque étape du processus, nous avons atteint une plus grande conscience et augmenter notre taux vibratoire (qui est lié à l’énergie personnelle que nous projetons dans le monde). 

Nettoyer le mental 

En cumulé depuis fin avril, 1 mois de déconnexion ici, comme un passage obligatoire afin de se recentrer sur qui nous sommes véritablement. J’entends par là, notre « JE » véritable et non pas celui qu’on se persuade d’être à cause de l’histoire qu’il raconte et l’image à laquelle il nous identifie dans la société. Ici, on appuie sur le bouton « reset » de son mental afin de le nettoyer des pensées négatives. On change le disque qui tourne en boucle depuis des années. Et on opte pour des bandes sons lumineuses et transformatrices. Une musique qui fait prendre conscience de la puissance et de la beauté qui repose en nous. Une prise de conscience qui a donc pour base le respect intégral de soi et de l’autre.

Retour à la réalité

Aujourd’hui, fin de ce training et retour à la réalité. Il va falloir prendre le temps d’intégrer tout l’enseignement reçu et garder les pieds sur Terre ! Car oui la pratique du Kundalini te fait un peu décoller 😉 ! L’objectif, en restant bien ancré au monde réel est de garder à l’esprit qu’il y a en chacun de nous cette petite lumière allumée. Et surtout de propager son rayonnement. Cette lumière ? Ce sentiment de gratitude et d’amour infini que le yoga kundalini apporte à soi-même. Du coup, comment faire pour surfer le plus longtemps possible sur cet état d’apaisement et de bien être dans lequel nous rentrons chez nous ? En pratiquant tous les jours ! Il peut s’agit que d’une médiation de quelque minutes. L’idée d’une pratiquant quotidienne est de rester connecté à cette fameuse petite lumière . 

Conclusion 

En partant d’ici pour le 3eme fois, c’est cette citation de Yogi Bhajan qui résonne une fois de plus bien fort en moi : « La discipline est votre meilleure amie ». 

La pratique te rappelle qu’il s’agit d’une bénédiction quand tu chutes. Car tomber te donne la possibilité d’apprendre comment te relever. Sois certain que tout le monde chute, c’est le chemin. L’important réside uniquement dans la manière dont on se relève. Un saint ne naît pas saint. Il est devenu saint avec son processus de transformation. Et les vrais saints sont tous tombés beaucoup de fois. 

« So keep Up and you will be kept Up » Yogi Bhajan ‍♂️

SAT NAM

WAHE GURU ✨‍♀️

2 Commentaires

  1. Travel light, live light, spread the light, be the light
    Satnam ✨

    1. Ombeline dit : Répondre

      WAHE GURU !

Laisser un commentaire

Please copy the string qXl2zi to the field below: